« Devam edecek… »

« Devam edecek… » signifie en turc « à suivre… ». En Turquie comme dans le reste du monde, les séries télévisées passionnent, le nombre d’heures diffusées et de chaînes de télévision explose, et le feuilleton tend à devenir un genre à part entière, avec ses codes stricts et son style en partie mondialisé. Là où la Turquie se démarque de beaucoup d’autres pays c’est par sa production nationale croissante de feuilletons et une capacité à les exporter dans la région (balkans et moyen-orient).

Comment se fabrique cette culture populaire ? Quelles relations mutuelles se tissent entre cette industrie du loisir et le développement de son territoire ? Quels sont les processus historiques et économiques qui ont fait germé cette industrie ? Que nous apprend la télévision turque sur cette culture dite « internationale » ou « globale » ?

Ce carnet de recherche est rédigé par Julien Paris, architecte DPLG, doctorant CNRS à l’EHESS, en poste à l’Institut Français d’Etudes Anatoliennes d’Istanbul (IFEA) de 2010 à 2013, et qui a travaillé pour la coopération culturelle espagnole (Mexique) puis française (Egypte) entre 2008 et 2010.

L’ambition de ce carnet de recherche – faisant écho au récent axe de recherche « Dynamiques et stratégies des productions culturelles contemporaines » du pôle « Mondes Contemporains » de l’IFEA – est d’expérimenter une approche interdisciplinaire des études culturelles intégrant deux thèmes principaux qui sont : l’économie de la production et l’histoire culturelle, turque en l’occurence.

Ces thèmes peuvent se décliner par différentes démarches de recherche : l’examen des réseaux d’acteurs publics et privés, les phénomènes de distinction (culturelle et géographique), les logiques de marchés locaux ou internationaux des biens culturels, les structures de production des industries culturelles, les processus de développement culturel inégal, ou encore l’interprétation d’une mémoire commune.

Il tentera donc d’aborder plusieurs aspects de cette recherche en cours dont :

– la place de l’économie et des questions urbaines dans les études culturelles ;
– l’approche interdisciplinaire et ses écueils ;
– les outils contemporains de la recherche en sciences humaines : l’information géographique (SIG), l’analyse statistique, la création assistée par ordinateur de bases de données…

Vous pouvez à votre guise poster des commentaires ou joindre l’auteur par mail à : paris.phd(at)gmail.com