Reports : Istanbul Ticaret Odası

ITO

SOME QUOTES FROM ISTANBUL CHAMBER OF COMMERCE REPORT

P.97 :

« […] the sector of TV dramas and series is the driving force for some televisions broadcasting in domestic market. However, the importance of this sector is not limited to the television broadcasting. TV series production produce very important consequences for Turkey’s economic, social and cultural life in terms of value chain and labour force. One of these consequences is related to its interaction with the movie industry. These two sectors based on the same creative forces and the same labour and capital market develop side by side : involvement of experienced people of the movie sector in TV series enhances the quality of TV series ; moreover as stated by the people in the movie sector young people gain experience in TV series and then enter the movie sector with better qualification. »

Quelques perles du cinéma turc des années 50′-70’…

Erol Amaç est M. Spak (à ne pas confondre avec M.Spock, qui lui porte un sous-pull bleu). Source : Monster movie music

Voici quelques extraits – pour rire mais aussi pour déplacer un peu le regard qu’on porte habituellement sur le cinéma – d’adaptations turques de franchises américaines des années 70 et 80…

Celles qui m’intéressent le plus directement sont avant tout les adaptations de séries de cette époque telles que Star Trek « alla turca » ou « Betmen », mais on ne peut s’empêcher se savourer d’autres adaptations locales pour le cinéma : « Supermen », « Badi » (la version turque de E.T.), le magicien d’Oz turc, « Frankeştayn », Drakula à Istanbul, le Zorro turc… et bien sûr l’inénarrable « Turkish Star Wars », connu également sous son nom original de « Dünyayi Kurtaran Adam » (l’homme qui a sauvé le monde). « Nanarland« , qu’on peut saluer pour ses leçons de cinéma et son érudition particulière dans le genre « série Z » a d’ailleurs consacré une émission à ce film. Une attention particulière est à porter aux bandes sons, on peut reconnaître des emprunts parfois étranges, voire hors propos.

Voir aussi quelques pages et groupes où assouvir sa nostalgie ou sa curiosité de bizarreries datées :

Groupe Facebook « Eski Yerli Diziler ve Filmler » :
https://www.facebook.com/EskiDiziler?fref=ts

Emission « Escale à Nanarland » :
http://www.allocine.fr/video/nanarland/

Le site de Nanarland, « le site des mauvais films sympathiques » :
http://www.nanarland.com

 

Les acteurs de « Turist Ömer Uzay Yolu’nda » sur la place Taksim. Source : Facebook (Rauf Kösemen)

Source : Nanarland