“Les « novelas » turques, un modèle qui s’exporte” – La Croix

Un marchand libanais de Saïda prosose des tee-shirts à l’effigie des acteurs dela série turque Noor. Photo : MAHMOUD ZAYAT / AFP

Les feuilletons bousculent les tabous des sociétés arabes conservatrices.

Un secteur stratégique pour la Turquie, dont les séries sont diffusées dans le monde arabe et au-delà.

Les séries télévisées turques ont le vent en poupe dans le monde arabe. « Tout a commencé il y a cinq-six ans, se souvient Hulya Tanriover Ugur, responsable du module cinéma à l’ université Galatasaray, à Istanbul, avec la série télévisée turque Gümüs, diffusée dans le monde arabe sous le nom de Noor. »

Une love story qui raconte les tribulations du couple formé par Nour et Mohannad, campé par le « Brad Pitt » oriental, Kivanc Tatlitug. Une histoire à l’eau de rose où, à la suite de la mort accidentelle de sa petite amie Nihal, Mohannad fait une grave dépression. (…)

Source : La Croix

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.